Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 15:12

Une nuit sans lune, Marion avait franchi le pas. Un pas en dehors de son chemin, un pas de l’autre côté du miroir.

Son père lui avait donnée une éducation honorable, sa mère lui avait inculquée les bases de la survie féminine - fourberies, manipulations, influences, utilisations, contrôle - mais ce soir, elle ferait quelque chose de différent.

Elle ouvrit la porte d’une cabane froide, ôta ses vêtements et se glissa sous les couvertures torrides d’un être différent.

Elle n’avait pas besoin de lui parler, il entendait ses pensées.

Il savait ce qu’elle était, elle savait qu’il ne la jugeait pas.

Il l’accueillit sans surprise dans sa couche, lui laissa la place la plus chaude, et l’enveloppa de ses bras apaisants, animales.

Il était la seule personne à connaître le revers de l’âme de Marion. Il savait sa malfaisance, il savait sa méchanceté, il savait aussi ses instincts et ses peurs de perdre sa place de privilégiée. Sa mère lui avait enseignée cela : « tu dois justifier ta place au sein de la cour et te débarrasser des nuisibles qui la convoitent ».

Pourquoi l’avait-elle choisi pour sa première fois ? Peut-être parce qu’il était la seule personne à qui elle ne pouvait mentir. Sous son regard, elle était fragile, découverte.

Face à face, cette nuit, il allait tout connaître d’elle.

Antoine posa un baiser sur son front pour lui dire : « ne t’inquiète pas ».

Elle déposa un baiser sur ses lèvres pour lui dire : « j’ai confiance en toi ».

Partager cet article
Repost0

commentaires